Classic 21 Sécurité: Gardons nos distances !

On en parle régulièrement, garder ses distances avec les autres véhicules est au moins aussi important que de respecter les limitations de vitesse.  Et vous savez tous également qu’on recommande de  laisser un espace équivalent à la distance parcourue en deux secondes, soit le temps de prononcer " un crocodile, deux crocodiles ".

Mais même si vous le savez tous, au quotidien, vous semblez nombreux à oublier de le mettre en pratique. Et ce, dans différents cas de figure.

Le cas le plus évident est quand vous suivez de trop près un autre véhicule. Beaucoup trop de conducteur se placent à moins d’une seconde du véhicule qui roule devant eux. Ça ne les fait pas arriver plus vite à destination, mais c’est le carambolage assuré si le véhicule talonné doit freiner d’urgence. Donc, laissez respirer les conducteurs qui sont devant vous, même si vous trouvez qu’ils ne roulent pas assez vite. Le bénéfice d’un tel comportement est nul et le risque est, lui, bien réel.

Mais les distances de sécurité sont aussi importantes dans d’autres situations. Souvent, particulièrement sur autoroute, les conducteurs qui changent de bande, soit pour dépasser, soit pour se rabattre, se placent dans l’espace de sécurité qui existait entre deux véhicules. C’est évidemment le même risque que de talonner un autre véhicule, sauf que ici, c’est le véhicule qui fait le changement de bande qui est responsable du danger en s’insérant là où il n’y a pas un espace de sécurité suffisant.

Dernier mot, qui va sans doute faire comprendre un peu plus à certains que talonner n’est pas une bonne idée : la meilleure réaction à avoir quand on est talonné est de  près est d’allonger la distance de sécurité avec le véhicule qui nous précède. En augmentant la distance de sécurité quand vous êtes collé de près, vous vous constituez une réserve de distance et vous pourrez ainsi avoir un freinage moins brusque si ça ralentit fortement devant vous, ce qui pourra peut-être vous éviter de vous faire percuter par l’arrière.