Classic 21 Sécurité : La rue scolaire

Le 20 octobre dernier, la "rue scolaire" est entrée dans notre code de la route. Une rue scolaire est une rue temporairement fermée par une barrière sur laquelle sont posés un signal d’interdiction d’accès avec en-dessous la mention " rue scolaire ".  Le but est donc de réglementer - à certaines heures - l'accès et la circulation près d'une école. En dehors des heures d’entrée et de sortie des classes, on enlève la barrière pour libérer l’accès à la rue. 

Pourquoi avoir ajouté cette rue scolaire dans notre code de la route ? Tout simplement pour harmoniser des situations existantes dans différentes communes du pays. On trouve en effet ici ou là des écoles situées dans des rues qui ne se prêtent pas à un trafic intense, et les gestionnaires de voiries ont parfois ajouté des signalisations peu compréhensibles pour tenter de limiter le trafic aux heures d’accès et de sortie des cours. Le but n’est donc pas de voir les rues scolaires fleurir partout, mais avant tout d’offrir une solution aux communes confrontées à des accès compliqués pour certaines écoles.

Alors, que dit concrètement le texte légal ? Dans les rues scolaires, toute la voie publique est réservée aux piétons et aux cyclistes. Certains autres conducteurs  y ont aussi accès, mais  à condition de rouler à l'ALLURE DU PAS. Il s’agit :

  • des conducteurs des véhicules à moteur habitant dans la rue ou dont le garage se trouve dans la rue scolaire;
  • des conducteurs des véhicules prioritaires lorsque la nature de la mission le justifie. Une mission urgente n’est donc pas nécessaire ;
  • et enfin, des conducteurs des véhicules en possession d’une autorisation délivrée par le gestionnaire de la voirie.

Dans les rues scolaires, les conducteurs cèdent le passage et la priorité aux piétons et aux cyclistes, et au besoin, ils s'arrêtent. Et bien entendu, ils ne peuvent pas non plus les gêner ou les mettre en danger.