Aller au contenu principal
Appelez le 101 pour une assistance policière urgente.
Banner federale politie

Surfons Tranquille: Quelques conseils contre les messages non-sollicités

Nous évoquions la semaine dernière la campagne de prévention contre le phishing et parce que les gens à l’origine de ces mails doivent disposer de votre adresse, quelques conseils également pour vous préserver de tous ces messages non-sollicités.

Il y a d’abord ceux que l’on reprend sous le vocable " graymail ", une appellation correspondant à toutes les publicités ou lettre d’informations que vous recevez parce qu’à un moment, vous avez communiqué votre adresse pour passer une commande ou encore, parce que vous avez accepté une carte de fidélité dans un magasin.

On peut également reprendre sous ce nom, les messages qui vous parviennent parce qu’en vous inscrivant sur le site de votre journal ou magazine favori, vous n’avez pas décoché les cases vous abonnant automatiquement aux lettres d’infos

On parlera, par contre, de spam quand les mails vous sont transmis alors que vous n’avez fait aucune démarche.

Souvent en ce concerne le spam, votre adresse a pu être récupérée suite au piratage d’une base de données dans laquelle elle figurait ou simplement, parce qu’une agence de marketing, un peu moins regardante, l’a revendue à des diffuseurs.

Les grands opérateurs, qui vous offrent des services de mail en ligne, ont mis en place des services de filtrage. Google, notamment, qui a adapté la boite de réception de son service Gmail en créant des onglets avec la mention " promotion " ou encore " réseaux sociaux ".

En les cliquant, vous y découvrirez les messages qui correspondent à la description donnée plus haut et qui y sont automatiquement classés.

Les agences de publicité ou les commerçants en ligne, qui craignent une diminution de la fréquentation de leur site, insistent sur la possibilité offerte au destinataire des mails de se désinscrire. Mais les associations de consommateurs y voient aussi le moyen de confirmer que l’adresse mail en question est valide. Ce qui va permettre de vous adresser des messages pour d’autres produits.

La solution passe donc notamment par la prudence lorsque l’on vous demande votre adresse ou encore, par la création d’une adresse annexe que vous n’utiliserez que pour vous inscrire ou passer commande.